PabloL'appli des expos

Art contemporain

Françoise Pétrovitch Habiter la Villa

50 min de visite

Poissy
Villa Savoye
18 sept. → 24 janv. 2021
Du mardi au dimanche, de 10h à 17h (du 1e septembre au 30 avril), de 10h15 à 17h30 (du 13 juin au 31 août). Fermé lundi

« Un dialogue fécond entre les oeuvres de l'artiste et l’architecture et les recherches chromatiques de Le Corbusier !  »

« Habiter la villa », tel est le titre de l'exposition que le Centre des monuments nationaux présente dans le cadre d'une carte blanche confiée à Françoise Pétrovitch à la villa Savoye, à Poissy. À un siècle d’intervalle, l’artiste Françoise Pétrovitch évoque le souvenir d’Eugénie Savoye, commanditaire de la villa Savoye en 1928. En la choisissant comme point de départ de sa réflexion, l’artiste souhaite remémorer une personnalité incroyablement audacieuse, que rien ne prédestinait à faire appel au maître de l’architecture moderne qu’était Le Corbusier. À travers cette évocation, Françoise Pétrovitch permet à la demeure de renouer avec sa dimension domestique et sa fonction d’habitat. À la suite d’Eugénie, l’artiste réinsuffle la vie dans la villa Savoye, « machine à habiter », selon son architecte, mais aussi « machine à émouvoir ». Les peintures et les sculptures se mettent au diapason de la maison. Ajustant les dimensions des toiles au format de l’architecture et fondant ses accords sur les claviers de couleurs de Le Corbusier, Françoise Pétrovitch prolonge le geste de l’architecte. Les contraintes d’installation forcent à s’ajuster au plus près de l’architecture et soulignent la beauté et la justesse des proportions et des détails. Ainsi, par exemple, aux nombreuses baies en bandeau qui rythment le salon, l’artiste répond par une grande peinture horizontale, qui ouvre à son tour une fenêtre au moyen de l’image. L’artiste Françoise Pétrovitch, née en 1964, bénéficie d’une reconnaissance nationale et internationale. Elle emploie de nombreux mediums – encre, peinture, céramique, bronze, vidéo, gravure, etc. – et joue sur les différentes échelles des projets. Ses natures mortes, portraits et paysages sont traversés par les thèmes du double, de la transition et de la cruauté, et laissent rarement le spectateur indemne.

Réserver

Vous voulez
en savoir plus sur
Françoise Pétrovitch Habiter la Villa ?

N’attendez plus ! Téléchargez Pablo pour découvrir Françoise Pétrovitch Habiter la Villa, réservez directement vos billets dans l'app pour ne rien manquer de l’actualité des expos !

Download on the App Store Get it on Google Play