PabloL'appli des expos

Art contemporain

Renaud Auguste-Dormeuil. Lorsque viendra le printemps.

45 min de visite

Paris
In Situ Fabienne Leclerc
22 nov. → 17 janv. 2021
Du mercredi au dimanche de 12h à 18h. Fermé lundi & mardi.

« Un voyage à travers le temps en parfaite harmonie avec le monde actuel »

« Lorsque viendra le printemps » est un message d’espoir qui ne dura pas longtemps avec le premier confinement. Cette exposition a été pensée juste avant le second. La galerie a rouvert depuis pour notre plus grand plaisir ! « Lorsque viendra le printemps », c’est aussi et surtout le début du poème « Le Gardeur de troupeaux » de Fernando Pessoa. Il continue ainsi : « si je suis déjà mort/ les fleurs fleuriront de la même manière/ et les arbres ne seront pas moins verts/ qu’au printemps passé/ la réalité n’a pas besoin de moi ». Il se termine : « J’aime que tout soit réel et que tout soit précis ». Les travaux de Renaud Auguste-Dormeuil et ceux de Fernando Pessoa se complètent. L’artiste plasticien traite aussi de la disparition, de la mort et des fantômes. Une relation entre présent et passé qui revient depuis quelques années dans son travail. Pour cette exposition inédite, l’espace de la galerie a été pensé de manière quasi fantomatique à l’instar de ces œuvres. Car c’est un lieu resté vide et déserté de toute présence humaine pendant un temps. Dans l’escalier sont accrochées des coupures de presse : au fil des marches, découvrez les œuvres de Renaud Auguste-Dormeuil dans les appartements de collectionneurs, eux aussi vides... Cette série, « Tu vaux mieux que ça », est le passage d’une réalité à une autre mais aussi d’un espace à un autre. Les échos de la vidéo diffusée au premier nous appellent à monter à l’étage. Ce sont des images de fuite qui sont filmées, totalement le contraire de ce qu’il se passe actuellement en France et en Europe où un possible confinement se prépare pour la troisième fois. Renaud Auguste-Dormeuil aime mélanger la politique, l’actualité et les émotions. C’est un voyage au sein même de la galerie que nous faisons. Il suffit de regarder de près la sculpture «Spin Off » composée d’un drone : sans bouger, il est possible de voir le monde et de découvrir des espaces initialement invisibles. À cela s'ajoutent des images en arrière-plan : dans « Tourbillon de la vie », les personnes sur les photographies sont pourtant bien réelles. Mais elles se transforment en mirages, en simples silhouettes remplies par un ciel étoilé. Ces étoiles sont essentielles dans le travail de Renaud Auguste-Dormeuil : elles représentent les êtres perdus, les fantômes. Et pourtant, elles existent ! Quant au deuxième étage, c’est un espace curieux où nous pouvons voir, entre autres, la famille Auguste-Dormeuil dire « Confinement ! Déconfinement ! ». Finalement, nous entrons dans une troisième dimension où les images nous paraissent à la fois si proches et si lointaines. Rêve ou réalité, nous sommes perdus dans l’univers de Renaud Auguste-Dormeuil.

Réserver

Vous voulez
en savoir plus sur
Renaud Auguste-Dormeuil. Lorsque viendra le printemps. ?

N’attendez plus ! Téléchargez Pablo pour découvrir Renaud Auguste-Dormeuil. Lorsque viendra le printemps., réservez directement vos billets dans l'app pour ne rien manquer de l’actualité des expos !

Download on the App Store Get it on Google Play